AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les alliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Lettre
nothing lasts forever

avatar
hardhome

ici depuis le : 12/11/2014 Messages : 55

MessageSujet: les alliés   Mar 30 Juin - 18:19


LES ALLIES
- be careful, soldier -


On dit souvent que ce sont les stratagèmes et les astucieuses manœuvres effectuées durant la guerre qui mènent à la victoire. Cependant, beaucoup diront que c'est grâce aux soldats qu'on la gagne. Indispensables et pièces maîtresses de tout conflit, c'est leur courage et leur bravoure qui poussent à la réussite. Dans le post suivant, vous trouverez tout ce qu'il y a à savoir sur les combattants des Forces Alliées de la seconde guerre mondiale, composées entre autres de soldats Canadiens, Américains, Anglais, de quelques aviateurs Australiens et  Français, membres de l'armée Française de la Libération (soldats ayant débarqués avec les Américains depuis la Tunisie et l'Italie, où ils participaient aux campagnes) .

NB : nous nous répétons, mais c'est pour la bonne cause. le forum reste une uchronie, et afin de pouvoir intégrer les femmes au forum, au risque de se retrouver avec dix infirmières, vingts résistantes et une douzaine de femmes au foyer, nous avons prit quelques libertés sur leur situation durant la seconde guerre mondiale. Les femmes, pouvant travailler à "la base", et non sur la ligne de front, ici, elle pourront toutefois officier dans le campement militaire. Elles ne pourront pas combattre sur la ligne mais seront présentes dans les installations toutefois, afin de garder un semblant de parité hommes-femmes au sein du forum. Sinon, le choix de personnages sera en effet assez restrictif, se limitant aux "nurses" et à la population civile de Valentraux.

NB (2) :  il faut savoir que nous ne sommes pas expertes dans le domaine des armes de la wwII, ni dans ce qui est des uniformes, des rations et du reste. Nous avons effectué des recherches que nous avons peut-être très légèrement modifiées afin de satisfaire tout type de joueur et par soucis de simplicité (il faut bien synthétiser, tout d'abord pour les contraintes rpgiques mais aussi pour éviter de trop rentrer dans les détails qui sont trop nombreux à lister).

NB (3) : là encore, par soucis de simplicité et pour que le membre n'aient pas une vingtaine d'annexes à lire sur les tanks et autre moyen de destruction massif, l'annexe ci dessous concerne les Alliés mais en particulier l'armée Américaine, qui était la pièce maîtresse de la libération de l'Europe.



Dernière édition par the forest le Sam 25 Juil - 19:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breakingpoint.forumactif.org
La Lettre
nothing lasts forever

avatar
hardhome

ici depuis le : 12/11/2014 Messages : 55

MessageSujet: Re: les alliés   Sam 4 Juil - 16:53


may god have mercy on our enemies, because we won't.

Comme dans toute armée, les Forces Alliées de 1944 proposent plusieurs emplois opérationnels. On peut compter la cavalerie, qui désigne l'armée blindée, section composée de chars et de tanks ; l'infanterie, constituée de soldats fantassins, se déplaçant à pieds, comptant également des parachutistes ; la Navy, correspondant à la marine et constituée de marins ; l'Air Force, correspondant à l'armée de l'Air composée d'aviateurs ; le Génie Militaire, composé de sapeurs chargés de s'occuper des techniques d'attaque, de défense ainsi que de la construction d'infrastructures ; l'artillerie, composée d'artilleurs, tenus de manier l'ensemble des armes lourdes et de gros calibre, telles que les canons, les obus, les roquettes et les missiles ; et enfin, les transmetteurs, dont la fonction est celle de transmettre et d'émettre divers messages radio. Parmi tous ces secteurs d'activité, le panel de métier est large : ingénieur, mécanicien, médecin, simple soldat ou bien pilote de chasse, chaque personne engagée se voit être assignée à un emploi, la plupart du temps sans son approbation toutefois.

Tout soldat possède un uniforme qu'il doit tenter de garder en bon état tout au long de son service. La tenue de combat comporte quatre éléments principaux. Tout d'abord, une chemise en laine Khaki à la coupe simple mais bien taillée. Le col peut se relever, ce qui offre une bonne protection pour la nuque et le cou, et deux poches à rabats sont situées sur le devant. Le pantalon, en toile satinée et doté de plusieurs poches sur toute sa longueur, est porté par dessus un autre pantalon en laine, tenu grâce à des bretelles. Les chaussures, Buckle Boots, doivent être montées et lacées jusqu'en haut, pour permettre au militaire de marcher dans la boue et dans l'eau sans que les bottes ne soient inondées. La veste, taillée dans un tissu de coton vert, se ferme avec des boutons et se resserre légèrement au niveau de la taille grâce à un élastique. En plus de ces quatre composants primordiaux s'ajoutent le casque et tout le barda. Pour les temps de grand froid, les soldats bénéficient de surgants, de gants, mais aussi d'une capote en laine (long manteau de laine bouillie). Le Beanie (ou Jeep Cap) est aussi au rendez-vous, sorte de casquette en laine portée sous les casque afin de se protéger des températures glaciales. Néanmoins, l'objet qui caractérise véritablement le soldat restera sa plaque d'identité militaire, collier qu'il porte autour du cou et dont le pendentif porte des informations telles que le nom complet, le numéro d'identification militaire, le groupe sanguin ainsi que la religion.

Pour compléter sa tenue, tout officier ou simple « private » (soldat) se doit de se farguer son barda tout le long de la durée du conflit. Pesant entre 30 et 40 kilogrammes, les sacs, pleins à craquer, contiennent le strict nécessaire. Entre autres, il peut comprendre sucreries, café en poudre, barres de chocolat, boussole, allumettes, baillonette, sucre, musettes de munitions, masque à gaz, pelle pliante, sangle, gourde, deux paquets de cigarettes, deux sortes de mines, grenades, fumigènes, TNT (explosif), corde, paire de caleçons, ouvre-boîtes, poing américain ainsi que des rations individuelles servant pour une durée de trois jours (rations « K »). Ces dernières sont en général composées de boîtes de conserve diverses, d'un chewing-gum, d'une confiserie, d'encore plus de cigarettes ainsi que d'une boisson en poudre à diluer dans de l'eau pour faire de la limonade ou du jus d'orange. Parfois, en cas d'extrême nécessité, lorsque le soldat n'a plus de quoi se nourrir, il peut compter sur la fameuse « ration D », qui contient trois barres de chocolat. Cette ration est forte en calories, ce qui permet au soldat de faire un maigre plein d'énergie. Il existe également les rations « A » et « B », qui sont des produits frais ou surgelés, et donc servis dans une cantine ou dans une installation fixe. Quant à la ration « 10-in-1 », elle est assez complète pour nourrir une dizaine de personnes.

Malgré tout, les accessoires indispensables du soldat restent ses armes. Chacun d'eux possède au minimum un « 45 » (simple revolver) ainsi qu'un M1 en plus des grenades et autres explosifs. Le M1 est le fusil standard de l'armée américaine. Semi-automatique, avec grande puissance de feu et très précis, il est l'arme « basique » des combattants. De plus, on peut y ajouter une baillonette à son extrémité lors de tirs rapprochés. Grâce à la rapidité des balles tirées, le M1 est  l'une des armes les plus craintes des forces de l'Axe. Cependant, bien que très apprécié, il possède quelques inconvénients, à commencer par son poids (environnant les cinq kilogrammes) et sa petite capacité de chargement. En plus de ces deux armes principales, le soldat peut bénéficier d'une Thompson (pistolet mitrailleur) ou bien d'une simple carabine. L'infanterie possède également de nombreuses autres armes telles que le bazooka, les mitrailleuses ou les mortiers. La cavalerie, elle, se sert essentiellement de tanks comme les Hellcat, les plus rapides de tous, et les Sherman M4, très nombreux et peu couteux à la production, mais puissants. Seulement, ces derniers sont réputés assez sensibles, facilement inflammables. L'Air Force, de son côté, mise tout sur ses avions du type Boeing Fortress, l'un des premiers avions militaires à la résistance légendaire, le bombardier Superfortress, qui servira par la suite à bombarder Hiroshima, mais aussi le Thunderbolt, armé de plusieurs mitrailleuses capable de mettre à terre un avion ennemi en quelques instants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breakingpoint.forumactif.org
 

les alliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les aérodromes alliés en Normandie
» un alliéné chez les fous.. (dayto)
» Bombardier alliés
» [Alliés] Alliés peu fiables
» Possesseurs de mégane GT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: annexes-